NOTES DE NEW YORK, 1946

   Bien que son travail sur le Programme de Purification ne débutât à proprement dit qu’en 1977, les théories de Ron Hubbard sur l’élimination des résidus de drogues figurent en fait dans des écrits bien antérieurs. Par exemple, nous avons réimprimé ici des notes se rapportant aux recherches qu’il menait à New York en 1946. Ron était alors sur le point de passer une saison intense — et cruciale pour le développement de la Dianétique — à tester les procédures de cette dernière sur les « accrocs », les « camés » et les « junkies » (encore rares à l’époque) de Los Angeles et de ses environs. La Dianétique s’est avérée en elle-même tout à fait capable de soulager autrui des traumatismes liés à la drogue et de ses compulsions sous-jacentes, mais il est significatif que nous trouvons Ron, déjà à l’époque, en train de demander : « Y a-t-il un poison qui s’accumule dans le corps et qu’il faille purger...? »

« Tout ce qui est administré au corps sous forme de drogues et qui semble lui être bénéfique, lui prend en fait quelque chose par la même occasion - brûle quelque chose.

« La cocaïne est-elle un catalyseur ? Si oui, qu’est-ce qui doit accompagner la cocaïne pour la faire continuer à catalyser ?

« Ou bien laisse-t-elle un poison dans le corps qui rompt l’équilibre normal ? Si oui, que peut-on donner pour extraire le poison ?

« L’alcool, comme on le sait désormais, brûle le chlorite de thiamine dans l’organisme. Lorsque l’on remplace le chlorite de thiamine, le plus gros des dégâts est réparé.

« Le chlorite de thiamine est-il un complément catalytique universel ?

« Sinon, existe-t-il un tel complément catalytique ?

« Si le catalyseur laisse un poison, le chlorite de thiamine peut-il réduire ou extraire le poison? S'il ne le peut pas, alors quoi d'autre peut le faire?

« La totalité des drogues et des médicaments requiert des doses croissantes. Il est possible que tous aient un effet débilitant d’une certaine façon. Y a-t-il quelque chose qui est brûlé dans le corps ? Y a-t-il un poison qui s’accumule dans le corps qu’il faille purger de plus en plus ? »

L. Ron Hubbard


| Précédente | Glossaire de termes de Scientologie | Sommaire | Suivante |
| Sondage sur ce site de Scientologie | Sites concernant la Scientologie | Librairie | Page de Garde |

info@scientology.net
© 1997-2004 Église de Scientologie International. Tous droits de reproduction et d'adaptation réservés.

Information sur les marques de fabrique et les marques de service de la Scientologie une philosophie religieuse appliquée